NEWSLETTER IMAGE
Consultez la newsletter
L'actu musicale de Gueugnon

Création de l'Association

 

     En 1935 le député maire de GUEUGNON, Jean LAVILLE, envisage de créer une Société Musicale sous l'égide de la Municipalité.

      Monsieur SAMUEL pose sa candidature en vue de la création  et de la direction de cette Société Musicale et c'est le 20 Mai 1936 qu'il reçoit la mission de fonder et diriger cette société.

      Enregistrée à la FEDERATION MUSICALE de Saône & Loire depuis Octobre 1935 ce n'est que le 17 Mars 1937 avec parution au Journal Officiel que cette société est complètement officialisée.

 

                                        Président                    CHOPIN Antoine

                                        Vice Président            BOUTON Louis

                                        Secrétaire                   MEZIER Octave

                                        Secrétaire Adjoint      THOMAS ROBERT

                                        Trésorier                     MANIGAND J. Marie

                                        Trésorier Adjoint        GACON Jean

    

                                        Chef                            SAMUEL Théophile

                                        Sous Chef                    DELORME Georges 

 

          Cette nouvelle Société Musicale prendra le nom de :

 FANFARE MUNICIPALE de la ville de GUEUGNON

         

 

au fil des années elle est devenue :

HARMONIE MUNICIPALE 

puis

HARMONIE ET CHORALE de GUEUGNON    

   

Monsieur Théophile SAMUEL est né en 1912 à MONTREUIL dan la région parisienne. Son père allemand, a fait la guerre contre la France en 1870, puis il est venu s’installer en France avant celle de 1914. Par contre Théophile SAMUEL a été mobilisé en 1939 contre les Allemands. Prisonnier, il ne reviendra qu’en 1945. Le parcours du père et du fils montre bien la stupidité des guerres et la nécessité de faire une Europe unie.

          Très grand, mince, nerveux, Théophile SAMUEL, jouant de plusieurs instruments, a fait de la musique son sacerdoce. Lorsqu’il habitait LUZY, il enseignait sa passion à ISSY-l’EVEQUE et GUEUGNON où il s’installa définitivement. Son épouse enseignait le piano. Pendant quelques années il fut le représentant de Monsieur BOUTON garagiste (d’ailleurs Président de la fanfare de 1945 à 1961) puis de Monsieur Charles HUMBERT électro-ménager, pour finir par se consacrer uniquement à la musique..

            Très intelligent, c’était un homme simple et intègre. Il improvisait ses discours avec brio et éloquence. Il était aussi dur dans sa détermination que dans ses poignées de mains que l’on appréhendait quelque peu. Il aimait ses musiciens et allait les recruter à domicile le dimanche matin lorsque ceux-ci ne se présentait pas à la répétition.

Malgré de petites discordes entre sa Fanfare et le Groupe Symphonique dirigé par Monsieur Antonin LAURENT , il organisait des sorties dans des festivals avec tous. Les frais étaient une année à la charge de la Fanfare, l’année suivante à la charge du Groupe Symphonique. Il a créé les défilés, les muses de la musique. L’une d’elles, choriste actuellement, Joëlle RAVAUD-GUINET Muse de l’année 1960 a eu l’honneur de faire un tour de piste de danse en trois demi-tours lors de sa consécration. Il faut dire qu’il avait de grandes jambes.

            Monsieur Théophile SAMUEL était un homme dynamique, très respecté, une figure emblématique gueugnonnaise qui a voué sa vie à la musique. Après 39 années de direction effective il transmet sa baguette de Chef à Monsieur René LEDEY le 1ER Janvier 1975. Une salle Théophile SAMUEL a été inauguré à l’Ecole de musique le 7 Décembre 2002

 

 

Plusieurs Présidents se sont succédé :

Antoine CHOPIN, Louis BOUTON, Jacques THEVENET, Claude VANIER, Elsa VANIER, Raymond MILLI, Daniel HERMETET, Jeanne JOLY, Chantal FONTENIAUD actuellement.

Après 39 années de direction Monsieur SAMUEL transmet sa baguette de Chef à Monsieur René LEDEY le 1er Janvier 1975 qui transformera la Fanfare en Harmonie Municipale le 15 Décembre 1977. Puis d’autres Chefs ont succédé : Daniel HERMETET et actuellement Pascal CAILLARD qui créa une chorale en 2000. La Société porte actuellement le nom de « HARMONIE & CHORALE de GUEUGNON » depuis 2009.

 

Quelques sociétaires musiciens occupèrent des postes importants à une certaine époque :

Octave MEZIER, Jean GACON, Gabriel RAVIER, Robert DUPONT, Rémy BONNIN, Victor SAROKA, Antonin LAURENT, Emile FURCY, Auguste MARECHAL, Maurice, Daniel et Guy LAGORGETTE, Jean BERLANCOURT, René LEDEY, Gabriella BOTTICHIO etc….

Les sous-Chefs furent successivement :

            Georges DELORME, Antonin LAURENT, Victor SAROKA, Daniel LAGORGETTE, René LEDEY… Les répétitions ont lieu le dimanche matin et en cas de besoin les soirs en semaine.

La société a une grande activité, en dehors des services municipaux, défilés, concerts, retraites aux flambeaux, elle prête son concours à tous les groupements qui lui en font la demande.

Survient la guerre son Chef est mobilisé en Août 1939, prisonnier il ne reviendra qu’en Juillet 1945. La société reprise en main connaît à ce moment là un regain d’activité avec de nombreuses et nouvelles adhésions.

Après la guerre la commune connaît trois sociétés musicales distinctes qui possèdent chacune leur autonomie :

La FANFARE avec Th. SAMUEL

Le REVEIL GUEUGNONNAIS (tambours et clairons) avec Jean DEBARNOT,

Le GROUPE SYMPHONIQUE avec Antonin LAURENT.

Pour ce qui est des manifestations la Fanfare est souvent jumelée avec le Réveil Gueugnonnais, ce qui porte le nombre des musiciens à une soixantaine. Pour les bals, fêtes et autres réjouissances, ces sociétés musicales sont groupées. Chaque société avait sa reine et au cours des festivités on élisait la reine des reines, une muse :

Lucette PELLETIER, Bernadette FERRIERE, Aline DUMEUSOIS, Michèle SEGAUD, Rachèle RAVAUD, Germaine LESPINASSE…     

            Le 1er Janvier 1946 la société reprend la tradition de l’Aubade du Jour de l’An. A cinq heures du matin les musiciens vont réveiller leur Chef en fanfare et sous sa direction, au pas, ils sillonnent les rues de la ville en donnant une aubade dans des endroits stratégiques pour finir sous la fenêtre du Président de la société qui leur offre la goutte du jour de l’an.

La création de l’Ecole de Musique, vivier de la Société, remonte aux années 1971-1973.

Ses principaux fondateurs animateurs furent Mademoiselle Gabriella BOTTICHIO, Daniel LAGORGETTE, René LEDEY, des moniteurs suivirent notamment Robert CLEMENT, Daniel DUMOUX, Daniel et Alain HERMETET, Didier HANACHE.

Les élèves passent un examen de musique en fin d’année sous l’égide de la Fédération Musicale de S. & L. La remise des diplômes se fait solennellement au cours d’un gala au Foyer Municipal.

Chaque année la société procède à l’attribution de récompenses à ses membres exécutants, remise de diplômes et médailles. Le doyen des médaillés fut Octave MEZIER en 1981 pour 58 années de service. Monsieur Gabriel RAVIER s’est vu attribuer la médaille du dévouement pour avoir assuré la trésorerie pendant 17 années.

Monsieur SAMUEL reçut en 1962 la médaille d’honneur de Chef de la Musique.